October 1, 2022

Demi Lovato (qui utilise les pronoms elle/elle et ils/eux) a toujours été ouverte sur sa vie, et elle espère que ses histoires pourront aider les autres à traverser des circonstances similaires. Dans une interview pour le 22 septembre TOURNOYER Couverture de magazinel’acteur et chanteur dit : « Je suis juste un livre très ouvert. Quand j’ai appris qu’il n’y avait rien de mal à être vulnérable, j’ai commencé à partager mon histoire avec les gens, et ça a commencé à aider les gens, puis je me suis dit : “Oh, je vais continuer à partager et à partager parce que ça aidera quelqu’un .’ Parfois, ça n’aide pas les gens. Parfois, cela donne trop d’informations sur ma vie.

Lovato est un visage reconnaissable depuis l’âge de 16 ans lorsqu’elle est arrivée sur les lieux via le film Disney Channel Rocher du camp et a fait ses débuts dans le divertissement encore plus tôt que cela quand elle a été choisie Barney et ses amis à 10 ans. Mais devenir une enfant star est quelque chose qu’elle ne souhaite à personne.

“Je considérerai toujours la célébrité des enfants, ce que j’ai vécu, comme quelque chose de traumatisant pour moi”, a-t-elle déclaré. TOURNOYER. “Aucun enfant ne devrait jamais être sous les feux de la rampe. C’est trop de pression. Il y a une absence d’enfance qu’on ne connaît jamais. Cela rend les choses confuses parce que vous développez des problèmes à partir de cette expérience, qu’il s’agisse de problèmes de dépendance ou de confiance ou de stress financier. Il vous suit jusqu’à l’âge adulte. Lovato n’est pas le premier ancien enfant star à exprimer ce sentiment; plus récemment, les anciens acteurs de Nickelodeon, Jennette McCurdy et Josh Peck, ont partagé leurs propres expériences négatives avec la célébrité des enfants.

Lovato et les Jonas Brothers en 2008 lors de la première européenne de Camp Rock.Dave M. Benett/Getty Images Divertissement/Getty Images

Même avant de devenir un nom familier grâce à ses rôles principaux dans Disney’s Rocher du camp, Sonny avec une chance, et Programme de protection des princessesLovato a déclaré qu’elle avait participé à des concours de beauté à partir de sept ans. Dans son documentaire YouTube Danse avec le diableelle a partagé à quel point ces concours ont affecté son image de soi. “Mon estime de soi a été complètement endommagée par ces concours de beauté”, a-t-elle déclaré dans le premier épisode. “Je me souviens d’avoir fait un pacte avec moi-même en disant:” Si je ne gagne pas ce concours, je ne mangerai plus jamais. “”

Les premières luttes de Lovato se sont manifestées par la consommation de substances plus tard dans la vie. Elle a fait les gros titres lors de la tournée de presse de son dernier album Danse avec le diable… l’art de recommencer lorsqu’elle s’est déclarée “Californie sobre”, ce qui signifie qu’elle s’autorisait toujours une consommation modérée d’herbe et buvait de l’alcool avec modération. Cet équilibre a suscité de nombreux critiques (dont Elton John, qui est sobre depuis 32 ans) et Lovato s’est vite rendu compte qu’elle devait miser sur la sobriété. “J’ai toujours été une personne tout ou rien”, a-t-elle déclaré. « J’ai eu des hauts et des bas avec la sobriété. Mais sobre est la seule façon pour moi d’être.

Lovato vient d’avoir 30 ans et a partagé qu’elle espère que ce sera un “nouveau chapitre de sa vie” et que la décennie lui apportera une famille. Mais c’est aussi un anniversaire marquant qu’elle n’était pas sûre de voir un jour. “C’est quelque chose que je croyais impossible à faire”, a-t-elle dit à propos de ses 30 ans. “Même dans les épisodes de sobriété, ma dépression était si forte que je ne pensais pas que j’arriverais ici aujourd’hui. Mais je suis là.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

GIPHY App Key not set. Please check settings

close